Hello,

Si comme moi, vous êtes un(e) passionné(e) des succulentes, voici un petit article sur leur bouturage.

the bloomy officine flore bardy bouture succulent succulente plante grasse fleur fleurs flower flowers plant plants plante plants

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe deux façons de bouturer une succulente, soit avec les feuilles, soit avec les tiges de la plante.

Bouturage de feuilles de succulentes

thebloomyofficine - bouture_5

On commence par prélever une feuille bien gonflée, comme cela elle contient un stock suffisant d’eau pour ne pas sécher. Les feuilles épaisses se décrochent d’ailleurs plus facilement de la tige. L’idéal pour le bouturage est d’attendre le printemps, que les plantes soient remises  de la sécheresse hivernale, vous pourrez alors décrocher quelques feuilles plutôt en bas de la plante pour éviter de la défigurer. Pour certains écheverias, la base des feuilles est large, il faut bien prendre l’ensemble de la feuille en tirant d’un côté d’abord, l’ensemble viendra d’un coup. Il faut surtout veiller à ne pas écraser les tissus de la feuille. Le plus important est que la coupe soit bien nette et séchée avant de mettre la future bouture sur la terre. Le temps de séchage varie en fonction du diamètre de la coupe, vous pouvez compter un à deux jours pour une petite feuille jusqu’à une à deux semaines pour une très grosse coupe. La plaie à la base de la feuille doit sécher et cicatriser à l’air libre sans être en contact avec quoi que ce soit. Ensuite on pose la feuille à plat sur la terre non arrosée et à l’abri du soleil direct.
Au bout de quelques semaines, des racines émergent au niveau de la cicatrice,  puis apparaissent des petites rosettes de feuilles. Lorsque les racines mesurent environ 1 centimètre on peut alors les enterrer et arroser le pot.

the bloomy officine flore bardy bouture succulente plante grasse bouturage fleur fleurs flower flowers green

Bouturage de tiges de succulentes

Pour bouturer une succulente par sa tige, il vous faudra couper avec un instrument tranchant, propre et bien aiguisé toute une partie de la tige. Ce type de bouturage sera plus rapide pour obtenir une nouvelle plante. Comme pour les feuilles, la coupe doit être nette et les tissus ne doivent pas être écrasés. Les plaies devront sécher et cicatriser entièrement avant d’être mis en contact avec la terre. Lorsque les racines émergeront du cal de cicatrisation, vous pourrez rempoter et arroser la terre.

thebloomyofficine - bouture_1

thebloomyofficine - bouture_2L’arrosage des boutures

La question qui revient souvent est de savoir si il faut arroser ou non la bouture.
N’ayant pas de racine, elle ne pourra pas absorber l’eau, donc ça n’est pas vraiment nécessaire au départ. Toutefois, l’arroser ou l’humidifier stimulera le développement des racines!
Le mieux est donc de placer la bouture à bonne luminosité, dans un endroit chaud et aéré et de l’humidifier de temps en temps suivant la météo.  En fait, lorsque la lumière est suffisante, si il fait chaud, un petit arrosage  stimulera le développement des racines, et au contraire si les températures baissent, l’humidité deviendra néfaste voire fatale. 

thebloomyofficine - bouture_3

La terre

Le mélange classique pour les boutures est composé de sable et de tourbe, il est préférable d’y rajouter un peu de terre végétale. Le mieux est de ne pas enterrer la base de la bouture lorsque c’est possible et de se contenter de la poser sur le mélange voire de la caler à l’aide de petites pierres.

Maintenant à vous de jouer!